Tiers-Lieux d’Activités Contexte et travaux


Contexte et travaux

Le Développement Durable est un thème bien exploré par l’Alliance depuis plus de dix ans.
Sur ce vaste sujet, un aperçu des travaux est donné par l’ensemble des publications produites et la liste des événements organisés.
Certains résultats ont été concrètement utilisés par les entreprises et des collectivités territoriales (tel le Pré-Diagnostic de Développement Durable pour une PME en 2007) et d’autres travaux ont permis de formuler de nouveaux concepts et d’accélérer les prises de conscience (sur la Responsabilité Sociale des Organisations et des Entreprises, la Biodiversité, l’Écoconception, etc…).

Dans ce contexte global, le concept des Tiers-Lieux d’Activités (TLA) est devenu un axe permanent avec beaucoup de force depuis 2011, ponctué par des réunions et tables-rondes :

  • LES TIERS-LIEUX D’ACTIVITÉS : MAISONS D’ENTREPRISES, TÉLÉCENTRES, ECOCENTRES…
    Des solutions pour fluidifier les déplacements et développer l’activité
    (Table Ronde 26/06/2012),
  • TIERS-LIEUX D’ACTIVITÉS :
    Nouvel outil du déploiement de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) ?
    (Table-Ronde 11/10/2012),
  • TIERS-LIEUX D’ACTIVITÉS :
    Une chance pour le développement de nos territoires
    (Table-Ronde 13/05/2013),
  • RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES (RSE) :
    « De la stratégie aux bonnes pratiques » Des entreprises témoignent
    (Table-Ronde 18/06/2013),
  • TIERS-LIEUX D’ACTIVITÉS :
    Restitution des Travaux du Groupe de Pilotage « Tiers-Lieux d’activités »
    (Réunion 02/04/2015),
  • TIERS-LIEUX D’ACTIVITÉS ET TÉLÉTRAVAIL :
    Territoires et Entreprises : Quelles actions possibles ?
    (Table-Ronde 03/02/2016).

Dès 2013, une publication :

et, en 2014, un premier dossier bilan :

étaient proposés pour informer et faciliter le développement d’un réseau de Tiers-Lieux.

Le travail s’est structuré avec un groupe de pilotage et des groupes de réflexion en mettant à profit les démarches transversales de l’Alliance.

En parallèle, l’AUEG a travaillé de manière spécifique avec chaque partenaire concerné qui le souhaitait (Banque Populaire des Alpes, Groupe La Poste, CCI, créateurs de TLA : Col‘Inn, Cowork, architectes, UGA, syndicats de personnels, Schneider Electric, CEA, …).

Outre les réunions des groupes, des restitutions ouvertes à un large public ont permis de faire connaître et d’enrichir les travaux (22/01/2015, 02/04/2015).

Le changement de rythme décidé en 2015 a permis de :

  • Dresser un bilan de l’existant et d’en informer largement les parties prenantes,
  • Définir les pistes de travail prioritaires pour lesquelles la neutralité et la transversalité de l’Alliance sont essentielles.